Single Post Template

La persévérance scolaire démystifiée

La persévérance scolaire démystifiée

Selon plusieurs études, la persévérance scolaire relève de plusieurs facteurs reliés à l’environnement de l’enfant notamment à la famille, à la communauté, à l’école et à sa personnalité.

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, nous vous proposons un survol de ces quatre sphères ayant un impact sur la persévérance scolaire de votre enfant.

La famille : le parent un pilier

La famille exerce un rôle clé dans le développement de l’enfant. Il est nécessaire pour le parent de démontrer un intérêt pour l’école et un respect envers les enseignants de son enfant. Les attitudes et des comportements parentaux inciteront l’enfant à s’investir dans ses études. En plus d’assurer un environnement sécuritaire et stable, de discuter régulièrement avec son enfant, d’avoir des attentes élevées et réalistes envers sa réussite scolaire, il est impératif de stimuler le jeune enfant au travers des activités, des jeux et des livres. Les encouragements, lorsqu’un devoir est bien fait ou lors de l’obtention d’un bon résultat scolaire, les félicitations pour ses efforts et ses réalisations, la démonstration d’amour, de tendresse et d’affection à tous les jours, le contrôle et la supervision des études et des attentes scolaires envers son jeune, l’identification d’attentes claires sur le plan de la réussite scolaire en plus de la participation à la vie de l’école auront des effets positifs sur sa réussite.

La communauté : une source de motivation inépuisable!

La communauté comprend les différentes personnes gravitant autour de l’enfant et pouvant influencer ses actions, ses comportements et ses décisions par rapport à la réussite scolaire. Il est primordial de s’assurer que l’enfant puisse avoir accès à des organismes sécuritaires, encadrés et offrant des services complémentaires à ceux qui sont disponibles à la maison ou à l’école. Par exemple, certains centres communautaires offrent du tutorat aux élèves ou des activités physiques permettant d’améliorer les chances de réussite. De cette communauté, l’enfant développera des liens de confiance auprès d’amis ou d’adulte qui joueront un rôle de motivateur ou de modèle constructif sur lui. Toutefois, il est de la responsabilité du parent, de connaître et de règlementer, les endroits fréquentés par son enfant. Principalement à l’adolescence, le jeune sera influencé par les modèles et les images qui lui sont proposés. En ce sens, la fréquentation de camarades motivés par l’école conditionnera une attitude positive envers ses études. L’accès, dans certains cas, à des services complémentaires à ceux reçus par l’école ou la famille, comme le tutorat au privé, permettra à l’enfant de développer une relation de confiance envers son tuteur et l’aidera à maintenir une motivation envers ses études. De plus, la connaissance et l’utilisation de lieux permettant de supporter le jeune (CLSC, les Carrefours jeunesse-emploi, les bibliothèques et les infrastructures sportives) pourront contribuer au succès de l’enfant et donc influenceront sa persévérance scolaire.

L’école : son principal milieu de vie

Comme l’enfant passera la grande majorité de son enfance et de son adolescence à l’école, il est important de s’assurer, en tant que parent, que l’école propose un milieu de vie sécuritaire, sans intimidation et violence. Pour être à l’affût de problèmes pouvant démotiver ou rendre anxieux et dépressif son enfant, il est important de maintenir un dialogue avec lui, une communication pouvant se traduire concrètement par des activités seul à seul entre le parent et son jeune. Un moment d’échange plus propice aux confidences pourra s’installer. Surtout, en tant qu’adulte, lorsque notre enfant se confie, évitons les jugements qui pourraient nuire à l’échange futur entre vous, votre enfant pouvant se sentir jugé.

Également, l’implication du parent en faisant, par exemple, connaissance avec les enseignants de l’enfant, en s’impliquant lors des réunions d’école et des remises de bulletin, permettra de mieux connaître les ressources fournies par l’école et pouvant avoir une grande importance dans la réussite scolaire. On pourra penser aux périodes de récupérations offertes, aux services spécialisés comme l’orthopédagogie, l’orthophonie, la psychoéducation ou encore la psychologie qui sont généralement disponibles gratuitement à l’école.

Mon enfant : sa personnalité et ses habitudes de vie

Le fait de contrôler son comportement et ses pulsions est associé à un rendement plus élevé en lecture, en vocabulaire et en mathématiques. Étonnamment, ce rendement est reconnu comme un déterminant de la persévérance scolaire. D’autant plus que l’un des facteurs de la persévérance scolaire d’un jeune est relié à sa capacité à entretenir des relations empathiques, d’entraide et de confiance avec ses amis ou des adultes gravitant autour de lui.

Au niveau des habitudes de vie, il faut savoir que l’activité physique contribue à la réussite scolaire, car il y a des effets immédiats sur son bien-être, son estime de soi, son épanouissement personnel et social ainsi que sa santé. D’ailleurs la pratique régulière d’une activité sportive augmente la capacité d’attention et la concentration. Ainsi, au lieu de prendre l’autobus le parent pourra encourager son enfant à descendre, quelques arrêts plus tôt, afin de s’oxygéner et dépenser un peu d’énergie!

Ne négligeons pas le fait de procurer des aliments riches en vitamines tels que les fruits et les légumes ainsi qu’un apport suffisant en protéine. Les enfants qui mangent des aliments nutritifs au petit déjeuner et tout au long de leur journée auront une meilleure concentration en classe.

Finalement, l’estime de soi reste l’élément clé de la persévérance scolaire. En effet, un enfant avec une bonne estime de lui aura tendance à faire davantage confiance à ses parents, ses amis et à s’entourer de personnes positives. L’estime de soi se développe dès le jeune âge, souvent au travers des interactions qu’il développe avec ses proches. Il est donc important de valoriser l’enfant et de s’assurer qu’il développe des outils qui lui permettront de persévérer dans les difficultés, puisqu’il saura qu’il n’est pas seul et qu’il est bien entouré par sa famille, sa communauté et son établissement scolaire.

Julie Ménard
Enseignante
Source : Serespro

Soumettre un commentaire

Vous souhaitez suggérer des jeux éducatifs pour les enfants à besoins particuliers?

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un favori de ce contenu.

Abonnez-vous à l'infolettre!

Pour aider votre enfant, une petite victoire à la fois!

Cette information ne sera pas partagée à des tiers.