Single Post Template

Comprendre la dyspraxie

Comprendre la dyspraxie

Les praxies sont une combinaison organisée de mouvements programmés pour atteindre un but. Une praxie est considérée comme acquise quand le geste ou le groupe de gestes est réalisé correctement, à chaque fois, sans nécessité de contrôle attentionnel.

Une dyspraxie est une pathologie du développement: il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.

Chez ces enfants l’exécution motrice du geste volontaire est mise à mal, ils sont maladroits, d’intelligence normale, sans carence d’apprentissage, n’ont pas de handicap moteur, auditif ou visuel.

On distingue la dyspraxie qui concerne les gestes du savoir-faire, des troubles d’acquisition de la coordination dans lesquels la maladresse est plus générale.

 

Les différents types de dyspraxie :

  • dyspraxie idéomotrice : trouble des gestes symboliques, sans objet à manipuler, l’enfant a du mal à faire des mimes avec les mains ou les doigts;
  • dyspraxie idéatoire: trouble de la manipulation d’objets ou d’outils, ici la succesion chronologique pour réaliser un geste est altérée;
  • dyspraxie de l’habillage: l’enfant a des difficultés à s’habiller seul (boutons de chemise, lacets…);
  • dyspraxie visuo-spatiale: trouble de l’organisation et de la structuration spatiale (difficultés à reproduire correctement un dessin). Ce trouble atteint souvent les anciens grands prématurés. A l’école on constate: lenteur et fatigabilité en lecture, dysgraphie, mauvaise gestion de la page et pas d’anticipation de la fin de la ligne en écriture, des difficultés à poser les opérations de multiplication et de division;
  • dyspraxie constructive non visuo-spatiale: l’enfant a des difficultés dans les activités dassemblage ou de construction (cubes, Lego…). A l’école, sont mis en évidence une dysgraphie et une lenteur.

Difficultés d’apprentissages liées aux dyspraxies

L’enfant dyspraxique aura des difficultés d’apprentissage :

  • En maternelle: l’enfant aura du mal dans les activités de découpage, decoloriage. Il est maladroit et casse ses jouets, les jeux de construction et d’assemblage lui sont difficiles à réaliser. L’apprentissage de l’utilisation descouverts à table est souvent difficile, la viande est arrachée plutôt que découpée.
  • En primaire : l’apprentissage de l’écriture lui est très difficile, celui de la lecture également. L’acte d’écriture est lent et laborieux, l’apprentissage des mathématiques peut être difficile. Il n’est pas à l’aise dans les activités sportives et se retrouve parfois isolé dans la cour de récréation. L’enfant dyspraxique a du mal à boutonner ses vêtements et à faire ses lacets. L’apprentissage du vélo sans les petites roues est souvent long et difficile. Le geste du brossage de dent est compliqué à réaliser.

Une dyspraxie peut être associée à un véritable trouble déficitaire de l’attention.

Dr Louis Vera
Source : http://www.drlouisvera.com

Soumettre un commentaire

Vous souhaitez suggérer des jeux éducatifs pour les enfants à besoins particuliers?

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un favori de ce contenu.

Abonnez-vous à l'infolettre!

Pour aider votre enfant, une petite victoire à la fois!

Cette information ne sera pas partagée à des tiers.