Single Post Template

Comment étudier pour retenir, apprendre et réussir ?

Comment étudier pour retenir, apprendre et réussir ?

Steve Masson, professeur et chercheur en neuroéducation à l’UQAM, a beaucoup étudié la problématique. Dans le cadre de son webinaire « Comment étudier? », il présente plusieurs stratégies que vous pourrez partager avec vos enfants et adolescents.

Selon les observations de M. Masson, le fait de relire plusieurs fois ses notes de cours ou de surligner l’information importante ne sont pas des stratégies efficaces, même si ce sont parmi celles les plus utilisées.

Toujours selon les recommandations de M. Masson suite à ses recherches, il propose 3 stratégies :

  1. S’entrainer à activer son cerveau
  2. Espacer les périodes d’étude
  3. Croire que l’on peut devenir meilleur 

Comment s’entrainer à activer son cerveau ?

  1. Essayer de se souvenir de l’information, de se remémorer ce qui a été appris ou ce qui a été lu. Au besoin, il est possible de relire les différentes notes pour aider à faire revenir l’information à étudier ;
  2. Refaire les tests et les exercices qui ont été faits en classe par exemple en cachant les réponses ou en les effaçant et en les recommençant ;
  3. Préparer des questions et s’entrainer à y répondre par exemple en essayant de deviner les questions qui seront dans l’examen. Pour ce faire, des cartes avec questions peuvent être fabriquées avec les questions d’un côté et les réponses de l’autre. Il est aussi possible d’utiliser les technologies pour créer un jeu par exemple avec Prezi ou Powerpoint ;
  4. Étudier avec un collègue de classe, posez-vous des questions à tour de rôle avec les tests et exercices faits précédemment ou les cartes de questions et réponses. À deux c’est souvent plus stimulant et amusant. Fixez-vous des objectifs… et ensuite prenez des courtes pauses pour vous amuser! 

Comment espacer tes périodes d’études ?

  1. Étudier plus souvent, mais moins longtemps. Ex. 30 minutes par jour pendant une semaine avant l’examen ;
  2. Ne pas étudier trop longtemps le même objectif afin de conserver concentration et intérêt. En variant les objectifs, on évite de tomber dans l’automatisme ;
  3. Réviser plus d’un sujet dans une période d’étude. Ex. environ 15 minutes par sujet. Un chronomètre peut même être utilisé et inscrire votre objectif pour bien le visualiser. Les parents sont des alliés et des guides précieux dans cette tâche, car ils peuvent superviser le réalisme et l’atteinte de l’objectif ;
  4. Faire un calendrier d’études, pour rester motiver et garder du temps pour d’autres activités. Par exemple, s’il reste 5 jours pour étudier 20 pages, on fixe un objectif de 5 pages par jour et on révise tout la dernière journée ;
  5. Se coucher tôt, pour avoir une meilleure concentration et être plus réceptif et disponible pour les apprentissages ;
  6. Étudier un peu la veille de l’examen pour avoir en mémoire toutes les informations nécessaires, car la mémoire est une faculté qui oublie… (C’est normal et essentiel, car elle fait de la place pour les nouvelles informations, lorsque certaines ne semblent pas utiles ou sollicitées, la mémoire les élimine).

Pourquoi faut-il croire que l’on peut devenir meilleur(e) et avoir confiance en soi ?

  1. Pour être plus motivé(e) parce que l’enfant saura que grâce à ses efforts il pourra être fier de lui, de son succès ou de son progrès ;
  2. Pour être plus persévérant(e) parce que l’enfant doit savoir qu’il a tout pour réussir :
    1. « Si c’est difficile, il faut se pratiquer davantage et faire plus d’efforts » ;
    2. « Si des erreurs sont faites, il est possible de les corriger en en prenant conscience, en faisant attention et en révisant sérieusement » ;
  3. Le cerveau s’activera plus pour retenir les leçons, parce qu’il sera plus disponible pour le faire.

Nous souhaitons une bonne étude et un bon succès à vos enfants pour leurs examens. Surtout, n’oubliez pas que même à la fin du primaire ou au secondaire, vos enfants ont encore besoin de votre soutien pour les guider dans ces périodes importantes d’études et d’évaluations !

Jessica Allocca
Orthopédagogue

Source : Comment étudier? par Steve Masson professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation (LRN)

Soumettre un commentaire

Vous souhaitez suggérer des jeux éducatifs pour les enfants à besoins particuliers?

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un favori de ce contenu.

Abonnez-vous à l'infolettre!

Pour aider votre enfant, une petite victoire à la fois!

Cette information ne sera pas partagée à des tiers.